Web Side Storie

Voyager dans l'Europe avec ses abonnements numériques est désormais possible

GUY DERIDET

MyCanal, OCS, Deezer ou Netflix... Ces fournisseurs de contenus numériques seront désormais accessibles aux abonnés européens partout au sein de l'UE.

Depuis le 1er avril, les Européens abonnés à des fournisseurs de contenus numériques (myCanal, OCS, Deezer...) pourront profiter de leurs abonnements lors de leurs vacances ou déplacements professionnels au sein de l’UE.

Un règlement voté par le Parlement européen en juin 2017 permet en effet aux abonnés qui résident dans l’un des 28 Etats membres, et notamment aux travailleurs transfrontaliers, de «regarder des films ou des émissions sportives, d’écouter de la musique, de télécharger des livres électroniques ou de jouer à des jeux lorsqu’ils se rendent dans d’autres pays de l’UE pour un voyage ou un séjour temporaire», sans que la durée maximum ait été précisée. Cette évolution est «logique», a souligné la Commission européenne dans un communiqué: depuis juin 2017, les consommateurs européens ne paient plus de frais sur leur abonnement téléphonique quand ils passent une frontière, et ont donc facilement accès à leurs abonnements.

Pour les abonnés Netflix, seulement le catalogue du pays de résidence
Un abonné français à Canal+ ou OCS pourra ainsi profiter pendant ses vacances à Lisbonne ou un déplacement professionnel à Berlin des matches de Ligue 1 de football ou de ses séries préférées sur ordinateur, smartphone, tablette, ou sur son téléviseur via l’Apple TV et les TV Samsung. L’avantage est le même pour les fans de musique chez Spotify ou Deezer, qui peuvent profiter de leur abonnement dans toute l’Europe. Les abonnés à Netflix, qui pouvaient jusqu’ici regarder les programmes du pays qu’ils visitaient, n’auront désormais accès qu’au catalogue de leur pays de résidence.

Cette «portabilité» des abonnements s’applique aux services payants et reste facultative pour les plateformes gratuites. La règle veut que l’utilisateur se connecte avec ses identifiants pour prouver qu’il réside bien dans un autre pays que celui où il se trouve. Des services comme la plateforme de France Télévisions (France.tv), qui ne demande pas d’identifiants, ne seront pas consultables depuis l’étranger dans l’immédiat. Contrairement aux groupes publics belge (RTBF) ou finlandais (YLE), qui ont indiqué qu’ils s’adapteraient. Les plateformes du groupe M6 (6Play) et TF1 (MyTF1) ne seront pas non plus accessibles le 1er avril. «Le sujet est à l’étude», a indiqué M6 à l’AFP, tandis que TF1 a souligné que ses services de VOD (MyTF1VOD et Tfoumax) seront, eux, accessibles depuis l’étranger.

Source : A.F.P

N.D.L.R

Pour accéder aux télés françaises de l'étranger équipez-vous d'un V.P.N ( tapez ce mot dans le moteur de recherche de ce site) Personnellement j’utilise, avec bonheur, NordVpn. Payant, mais avec promotions parfois très intéressantes. Sur deux ans, je paie 3 euros par mois.

Un abonnement numérique intéressant que j'ai découvert en prenant un abonnement Prime chez Amazon Espagne (désormais à 19.95 € par an) Amazon Primevideo.com. Mieux que Netflix ! Et gratuit, car compris dans l'abonnement Prime. Vous devriez pouvoir désormais accéder à Amazon Prime dans tous les pays d'Europe où Amazon est représenté. De la même façon que vous pouvez commander chez Amazon partout en Europe. (Mais surtout pas avec le même email, sinon problèmes, je suis en train de l'expérimenter à mes dépens) Seuls les frais de livraison seront plus chers, mais Amazon, en règle générale, a des prix planchers dans ce domaine aussi. Les sous-titres existent en principe dans la plupart des langues de l'!Europe.

Au sujet de Prime, j'ai commandé un smartphone (Mi A1, pour Android One, j'ai la version 8 !). Je l'ai reçu, avec Prime, le lendemain ! Gratuitement. Il existe sur le site Internet d'Amazon un filtre Prime de sélection des offres. Désormais, je ne commande plus que des offres Prime, c'est à dire traitées par Amazon. Sinon, c'est le Market Place, c'est à dire des sous-traitants, et c'est trop une loterie. S'il y a un problème, Amazon ne peut rien faire si vous avez commandé chez un sous-traitant. En revanche si c'est une offre Prime, elle est garantie à 100 % et traitée extrêmement rapidement et efficacement.

Amazon a encore le meilleur service après-vente du monde. Certes, c'est plus cher que les sites chinois online, mais, en tous cas, avec les offres Prime, vous n'avez pas de mauvaises surprises pour la livraison. Pour un expatrié, comme moi, c'est désormais un plaisir de commander en ligne.

N.B

Je n'aime pas Netflix. Le catalogue américain est bien mais le catalogue français est nul. Je m'y suis abonné il y a quelques années, avec un V.P.N, puis que je résidais à l'étranger, et j'ai été très déçu. Le catalogue d'Amazon Primevideo que je teste en ce moment est bien meilleur. Le problème de Netflix provient des contraintes légales françaises très contraignantes de diffusion des films. Le délai de est de trois ans en France. Une éternité, par les temps qui courent. Ces contraintes n'existent pas aux Etats-Unis. Bien sûr ces protections permettent au cinéma français de bien résister au cinéma américain mais c'est au détriment de la vidéo à la demande par abonnement (SVOD). On ne peut pas tout avoir. Sauf un V.P.N, évidemment.



Commentaires (0)
Nouveau commentaire :


Guy DERIDET, 24 Pinelopi Str
Kritis, Gazi, 71414 Heraklion,
Greece