Web Side Storie

Tous les gouvernements mentent

GUY DERIDET

Excellent documentaire d'Arte qui démontre, s'il en était besoin, que voir le mal partout n'est certes pas sain, mais ne pas le suspecter partout, l'est encore moins.

Le doute, en tous cas, doit être à la base du travail du journaliste.

Le moins que l'on puisse dire est que, de nos jours, ce n'est certes pas le cas de beaucoup de journalistes.

A la lecture de ce documentaire on réalise que dans certaines occasions comme la guerre en Irak ou la guerre au Vietnam, si plus de personnes avaient douté des arguments de l'administration américaine, cela aurait peut-être épargné la vie de millions de gens.

On constate qu'aujourd'hui, le doute, qui a pratiquement disparu des grands médias (lesquels ont pour la plupart perdu leur indépendance depuis longtemps) est en revanche désormais très répandu sur Internet et les réseaux sociaux. Les pouvoirs s'en offusquent et qualifient ce doute de plus en plus répandu du terme infamant de "complotisme".

On peut leur répondre que, d'une part, ce documentaire, et beaucoup d'autres, montrent bien comment les gouvernements ont menti (et nous parlerons pas ici des mensonges des multinationales et des grands groupes financiers qui dirigent maintenant le monde, bien plus que les États) et d'autre part que les mensonges d'État ont provoqué la mort de millions de gens alors que le "complotisme" d'Internet et des réseaux sociaux, s'il empoisonne certainement la vie des gouvernants, cause tout de même beaucoup moins de morts.

De fait, on nous a tellement menti que nous avons aujourd'hui toutes les raisons du monde de douter en permanence de la sincérité de nos dirigeants.

Bien entendu, douter ne suffit pas. Il faut rechercher un maximum de preuves, croiser les informations, choisir avec soin les personnes dont on relaie les doutes. Avec la montagne d'informations qui nous envahit, ce n'est pas chose facile, c'est même un métier.

Néanmoins, chacun à son niveau, à tout intérêt à ne jamais prendre ce qu'il lit ou ce qu'il entend pour argent comptant. Le simple fait de multiplier ses sources d'informations, en pratique, de ne pas se contenter de ce qu'on voit à la télévision, ou ce qu'on lit dans son journal favori, permet de se faire une opinion moins éloignée de la réalité et de penser un peu plus en connaissance de cause.

Certes, le doute "raisonnable" n'est pas le plus répandu. Certains croiront toujours, dur comme fer, que la terre est plate. Les simples d'esprit existent depuis la nuit des temps. Mais ce genre d'illuminés, tant qu'on ne les écoute pas et surtout tant qu'ils ne sont pas au pouvoir, ne sont pas dangereux.

En revanche, d'autres, bien mis mais souvent très mal disposés, qui parlent beaucoup, fort et bien (suivez mon regard) sont beaucoup plus à craindre.

Pourtant, avec ce genre de bonimenteur, la parade est facile : il suffit de ne pas les écouter, et d'observer de très près ce qu'ils font effectivement (suivez toujours mon regard). C'est radical !

Malheureusement, le doute systématique n'est encore pas assez répandu et beaucoup trop de gens sont encore fascinés par la parole des gouvernants et refusent de voir ce qui pourtant crève les yeux.

C'est une des raisons pour laquelle notre monde va si mal , c'est pourquoi notre planète est désormais quasiment condamnée et c'est pourquoi nos petits enfants nous maudiront.

Les gouvernants ont toujours menti et mentiront toujours. N'attendez pas d'eux qu'ils changent quoi que ce soit dans leurs manières de nuire. C'est aux gouvernés de reprendre en mains leur destinée et surtout celle de la planète.

Ne nous le cachons plus : en démocratie, nous avons les gouvernants que nous méritons. Nous les avons élus, et nous les maintenons au pouvoir. Sans nous, ils n'existeraient même pas.

Alors, il faut bien comprendre que notre sort, celui de nos enfants et petits enfants, et celui de notre planète, dépend avant tout de nous.

Et pas d'eux !



Commentaires (0)
Nouveau commentaire :


Guy DERIDET, Rock Bay, 29691 Manilva, Andalousie